AVERTISSEMENT SCPI

Les SCPI sont des supports de placement à long terme. Comme tout investissement immobilier, les SCPI présentent des risques : perte de valeur, absence de rentabilité, manque de liquidité. Le capital investi n’est pas garanti.

Les SCPI Fiscales.

 

baissez vos impôts avec de l'immobilier.

Il exite plusieurs dispositif offrant des avantages fiscaux pour in investissement en immobilier, "Duflot", "Malraux", "Déficit foncier, " Girardin" ...

Certain de ces dispositif sont disponible au travers de SCPI, ce qui offre de nombreux avantages/

- posssiblité d'nvestir pour quelque millier d'euros

- diversification géoraphique est au niveau des locataire

- simplicité, vous ne vous occupé de rien, ....

 

SCPI de déficit Foncier :

Le Déficit foncier permet à l'investisseur de déduire de ses revenus fonciers les dépenses de travaux de rénovation effectuées dans un ensemble immobilier destiné à un usage locatif

le déficit foncier est déductible du revenu global dans la limite de 10.700 euros par an. Le déficit restant est reportable pendant 10 ans.

Le dispositif d'imputation sur le revenu global du déficit foncier n'est pas optionnel. Ce dispositif est automatiquement appliqué. Le déficit foncier n'entre pas dans le champ d'application du plafonnement des niches fiscales.

Prenons l’exemple d’un contribuable qui encaisse 15.000 euros de revenus fonciers par an. Il décide d’acheter 100.000 euros un autre bien immobilier qu’il destine à la location et dépense 50.000 euros pour les travaux de rénovation. Il pourra effacer totalement les loyers qu’il perçoit, et réduire son revenu global de 10.700 euros. Le reliquat pourra être imputé sur les revenus fonciers des dix années suivantes. Pour un taux marginal d’imposition à 45%, le contribuable économise immédiatement 11.565 euros [0,45 x (15.000,+,10.700)] ; ainsi que les prélèvements sociaux sur les loyers pour 2.325 euros (0,155 x 15,000). A noter que les dépenses sont retenues au moment où elles sont effectivement payées. Par conséquent, si le paiement des travaux est bien programmé, la limite de 10.700 euros pourrait jouer deux années consécutives, permettant une économie d’impôt supplémentaire.

 

 

Précisons que le mécanisme d’imputation des déficits fonciers sur le revenu global suppose que le contribuable n’opte pas pour le régime du micro-foncier